Un exemple impressionnant du Nord de la Côte d’Ivoire

Dans le cadre du Programme de coopération communautaire CmiA, et avec le soutien du détaillant de mode allemand bonprix, la société cotonnière COIC (Compagnie Ivoirienne de Coton) a lancé un projet communautaire sur WASH (Eau, Assainissement et Hygiène) en mars 2018. En très peu de temps, COIC a pu atteindre 9 écoles et villages et plus de 2 500 personnes au total. Le projet visait initialement à construire 21 latrines et 5 pompes à eau (forages), mais beaucoup plus a déjà été réalisé, même avant la fin du projet, y compris un concours de «la plus propre village ».

La première étape du projet consistait à sensibiliser la population au sujet de WASH et d’assurer l’appropriation et l’impact durable à long terme en impliquant toute la communauté dans les activités autant que possible. Les formations WASH ont été la base d'un mouvement vers le changement autodéterminé. Les séances de formation ont été conduites dans la langue locale et comprenaient deux sujets : maladies d'origine hydrique, et l'hygiène et l'assainissement de l'environnement de vie des gens. Au total, plus de 2 590 personnes de toutes les générations ont participé à ces formations.

La deuxième étape du projet consistait à informer les communautés sur la construction des puits et des latrines et à leur demander de créer un comité qui serait responsable de la maintenance des installations, ainsi que la gestion de l’eau à l’avenir du projet.

La troisième étape consistait soit à réparer, soit à construire de nouveaux forages et installations sanitaires. Les lieux de forage pour les pompes à eau ont été déterminé au cours des premiers mois et les premiers forations et bordures ont été créés. Tous les 5 puits ont été construits et jusqu'à présent, 12 latrines de quatre villages (3 latrines par village) ont été achevées. Jusqu'à la fin de Décembre, 9 autres latrines dans trois villages seront terminées.

L'impact de ce projet va au-delà de la fourniture de forages et de latrines, les communautés concernées ont décidé de terminer l'année par une compétition entre eux. Ils ont défini un ensemble de critères permettant d’évaluer le « village le plus propre ». Les communautés ont reconnu qu'un village propre protège et respecte l'environnement, car un environnement sain est accompagné d'un approvisionnement en eau propre et d'une population en bonne santé.

COIC a mis en place un projet très réussi, et surtout atteint d'impliquer les communautés locales dès le début, en veillant à ce que leur appropriation produise un impact direct et indirect à long terme. Le projet a réussi à réduire la propagation de maladies évitables d'origine hydrique en améliorant l'approvisionnement de base en eau potable et en fournissant des installations sanitaires. En plus de cela, il a également apporté des changements visibles dans le comportement des gens et leur vie quotidienne.

 

CONTACT

Aid by Trade Foundation

Cotton made in Africa
Gurlittstraße 14
20099 Hambourg
Allemagne

info@abt-foundation.org

Tél.: +49 (0)40 - 2576 - 755 - 0

Fax: +49 (0)40 - 2576 - 755 - 11

CmiA Représentant Asie | Bangladesh

Mahbub Khan

H#11, R#113/A, Gulshan-2
1212 Dhaka
Bangladesh
Mobil: +88 (0)171 - 312 - 2417
Mail: mahbub.khan@abt-foundation.net

Coordonnateur Afrique de l’Ouest et Centrale pour l’assurance qualité CmiA

Younoussa Imorou Ali
younoussa.imorouali@abt-foundation.net
TEL: MOB +229 97 29 34 96 / 94 15 67 67
Skype : yimorouali

Newsletter