Soutenir les producteurs de coton africains, en peignoir

Porter un peignoir pour supporter une bonne action — tel est l’objectif du «Bathrobe Challenge» de Cotton made in Africa (CmiA), qui a commencé le soir du 30 août 2018 avec la Bathrobe Party, organisée à Berlin. Le coup d’envoi du challenge a été celebré avec des partenaires et des amis de l’initiative, parmi autres la chanteuse Namika, acteur Samuel Bartz et des entreprises de textiles comme OTTO, HUGO BOSS, et des ONG tels que  WWF et CARE.

C’est déjà la deuxième fois que l’initiative fondée par le Dr Michael Otto utilise le peignoir comme symbole pour la mode durable de façon surprenante. Tout le monde peut joindre et s’amuser beaucoup sans trop d’efforts. Pour participer à la Bathrobe Challenge, il ne faut que porter un peignoir, prendre une photo et la partager sur les médias sociaux en Septembre 2018, marquée avec #bathrobechallenge #cottonmadeinafrica et stimuler d'autres personnes de faire de même. Ainsi, les participants peuvent envoyer un signal fort à l’attention de Cotton made in Africa en défendant plus d’un million de producteurs de coton en Afrique, ainsi que leurs familles, et en protégeant la nature.

Le peignoir représente la quantité de coton qui se trouve dans nos habits. En dehors des séjours de bien-être, ce vêtement symbolique n’est que très rarement porté en public ; parallèlement, les petits producteurs africains, qui produisent la matière première de millions de textiles en économisant les ressources, ne sont que très rarement au centre de l’intérêt public. C’est ce que l’initiative hambourgeoise CmiA, qui défend le coton durable produit en Afrique, aimerait changer, avec l’aide d’ambassadeurs célèbres, de multiplicateurs, d’entreprises textiles et d’organisations non gouvernementales.

Tina Stridde, directrice générale de l’initiative Cotton made in Africa explique : « En participant au Bathrobe Challenge, tout le monde peut bien s’amuser et sensibiliser l’opinion publique aux producteurs africains de coton qui normalement ne sont pas présente en public, mais qui sont bien à la base de l’industrie de la mode. » Depuis la fondation de l’initiative Cotton made in Africa par Dr Michael Otto en 2005, CmiA s’engage pour les producteurs de coton et leurs familles, afin qu’ils puissent produire cette matière précieuse sous meilleures conditions de travail et de vie. « Avec le Bathrobe Challenge, nous peuvent donner un visage à ces personnes, et à leur histoire », Stridde continue.

Des célébrités — dont Motsi Mabuse, ambassadrice de CmiA et juge d’émissions télévisées, Johannes Strate, le chanteur de la groupe Revolverheld, les chanteuses Maite Kelly et Namika, et les actrices Marie Nasemann, Valentina Pahde et Minh-Khai Phan-Thi — se sont déjà affichées en peignoir à l’occasion de la première édition du Bathrobe Day, en 2017.

Pour plus de renseignements, veuillez vous rendre sur le site www.bathrobechallenge.com

 

 

CONTACT

Aid by Trade Foundation

Cotton made in Africa
Gurlittstraße 14
20099 Hambourg
Allemagne

info@abt-foundation.org

Tél.: +49 (0)40 - 2576 - 755 - 0

Fax: +49 (0)40 - 2576 - 755 - 11

CmiA Représentant Asie | Bangladesh

Mahbub Khan

H#11, R#113/A, Gulshan-2
1212 Dhaka
Bangladesh
Mobil: +88 (0)171 - 312 - 2417
Mail: mahbub.khan@abt-foundation.net

Coordonnateur Afrique de l’Ouest et Centrale pour l’assurance qualité CmiA

Younoussa Imorou Ali
younoussa.imorouali@abt-foundation.net
TEL: MOB +229 97 29 34 96 / 94 15 67 67
Skype : yimorouali

Newsletter