Jack & Jones - un des principaux producteurs de vêtements pour hommes en Europe - participe à l’initiative de Cotton made in Africa (CmiA). En tant que premier partenaire de l’alliance de la demande de CmiA au Danemark, Jack & Jones va encore plus loin et propose des vêtements CmiA fabriqués complètement en Ouganda - depuis le champ de coton jusqu’au produit fini. En achetant des textiles pourvus du label de durabilité de CmiA, les consommateurs peuvent directement apporter leur soutien afin d’améliorer les conditions de vie des petits producteurs de coton, protéger l’environnement et assurer des opportunités d’emploi dans la chaîne de création de valeur textile en Ouganda.

JACK & JONES est désormais la première marque de textile danoise à proposer des vêtements pourvus du label de durabilité de Cotton made in Africa. La spécificité de ces articles réside dans la valeur ajoutée dont bénéficient les personnes qui les produisent dans toute la chaîne de création de valeur textile en Ouganda. « Chez JACK & JONES, nous aimons le coton et il s’agit de notre matière première la plus importante. Par le biais de notre ambitieuse Stratégie Coton, nous souhaitons assurer que ce coton est produit dans de meilleures conditions sociales et environnementales. Notre partenariat avec Cotton Made in Africa soutient cet objectif », déclare Dorte Rye-Olsen, gestionnaire de la durabilité chez JACK & JONES. Elle ajoute : « Pour les produits certifiés CmiA, nous avons franchi une autre étape décisive. En nous associant avec Fine Spinners Ltd. - une société de textile intégrée verticalement et installée à Kampala - nous établissons une chaîne de production textile complètement intégrée depuis les champs jusqu’à la mode en Ouganda. Nous pouvons ainsi augmenter la valeur ajoutée du textile dans le pays qui produit le coton et veiller à ce que l’on puisse remonter à l’origine de tous nos produits certifiés CmiA dans la chaîne de création de valeur textile depuis le produit fini dans le magasin jusqu’à la région de production de CmiA dans le Sud-Ouest de l’Ouganda. »

Pour Tina Stridde, directrice générale de CmiA, la coopération avec JACK & JONES et la transformation récente de Cotton and Textiles made in Africa constitue un changement majeur dans l’histoire de CmiA et pour l’industrie textile en Ouganda : « Avec JACK & JONES, nous avons gagné un partenaire qui investit dans des relations à long terme entre l’industrie cotonnière et textile en Ouganda et le marché de consommation international. Ainsi, les petits producteurs CmiA, les travailleurs dans la chaîne de production textile en Ouganda ainsi que les consommateurs dans le monde entier en profitent directement. Nous espérons une coopération fructueuse avec JACK & JONES au sein de laquelle le coton CmiA constitue la base de leur engagement. »

Les produits certifiés CmiA soutiennent directement les petits producteurs de coton en amont de la chaîne d’approvisionnement textile afin de produire une matière première durable pour cette chaîne d’approvisionnement textile. Les producteurs profitent de conditions de travail justes et apprennent comment améliorer leurs conditions de vie ainsi que celles de leurs familles. Tout achat d’un produit pourvu du label officiel de CmiA contribue en outre à protéger l’environnement puisque CmiA rejette l’utilisation de semences OGM et de pesticides dangereux, l’irrigation artificielle et la coupe des forêts premières.


JACK & JONES

L'histoire de JACK & JONES commence en 1990 lorsque BESTSELLER envoie un jeune à l'esprit brillant au salon de la mode d'Oslo avec une collection modeste, mais choisie avec soin, destinée aux jeunes hommes. Son accueil dépasse toutes les attentes et la création d'une nouvelle marque de vêtements pour hommes devient une réalité. Au cours des années suivantes JACK & JONES se manifeste comme l'une des plus grandes marques de jeans sur le marché et en quelques années seulement, la marque ouvre plusieurs centaines de magasins. Aujourd'hui, JACK & JONES est l'un des leaders européens de la mode masculine avec plus de mille magasins dans 38 pays et des milliers de partenaires dans le monde. Les jeans sont toujours considérés comme le pilier et le point fort de JACK & JONES. Notre niveau de compétence est toujours très élevé en ce qui concerne le savoir-faire, la qualité et le design des jeans. JACK & JONES est aujourd'hui défini et représenté par sept marques uniques : JACK & JONES VINTAGE CLOTHING, PREMIUM by JACK & JONES, ORIGINALS by JACK & JONES, CORE by JACK & JONES et JACK & JONES TECH, JACK & JONES JEANS INTELLIGENCE et JACK & JONES FOOTWEAR. Les T-shirts CmiA sont conçus sous CORE by JACK & JONES.

CmiA unterstützt ÖkozentrumÀ l'occasion de la Journée mondiale de la lutte contre la désertification et la sécheresse, la Fondation Aid by Trade (AbTF) a décidé d'aider avec des fonds d'Otto Group deux organisations non gouvernementales - REDERC-ONG et OeBenin - à financer la construction d'un Écocentre au Bénin. Avec cet Écocentre, auquel sont annexés une bibliothèque et un centre d'apprentissage, on se propose d'améliorer les conditions de vie de la population rurale dans la région de Tanguiéta, d'arrêter les effets progressifs du réchauffement climatique, d'assurer la conservation de l'espace vital de la population, également pour les générations futures, et de lutter contre les causes d'exode.

Dans l'Afrique rurale tout spécialement, la subsistance de la population dépend de la nature. La désertification risque de contraindre à la migration 135 millions d'individus, ce qui équivaut à la population totale de l'Allemagne et de la France. Quelques 60 millions d'individus seront très probablement obligés de fuir les zones arides de l'Afrique sub-saharienne vers le Maghreb et l'Europe.
C'est dans ce contexte qu'on a réalisé l'idée de l'Écocentre. Il s'agit de protéger la biodiversité, de maintenir la fertilité du sol pour offrir aux générations futures une perspective dans le Bénin rural et déclencher un processus d'apprentissage visant à améliorer les conditions de vie en harmonie avec la nature. Tels sont les objectifs du nouveau centre inauguré à Tanguiéta, dans le nord du Bénin en Afrique de l’Ouest. La fondation Aid by Trade finance ce projet avec le reliquat d'un fonds de soutien d'un projet d'Otto Group.
Le centre s'adresse plus spécialement aux femmes et aux scolaires. Ils contribuent de manière déterminante en tant que multiplicateurs au succès du projet et doivent devenir des ambassadeurs au service de l'environnement. Pour cette raison, la coopération avec les écoles ainsi qu'avec les groupements féminins locaux est essentielle. Les scolaires et les femmes apprennent à planter des arbres. Parallèlement, les femmes sont sensibilisées à la façon dont elles pourraient tirer un revenu complémentaire pour elles-mêmes et leur famille en cultivant des légumes et des arbres fruitiers et en les transformant. Ces deux projets visent à promouvoir chez les villageois un plus grand respect pour la nature et à montrer à la population rurale comment on peut générer un revenu complémentaire tout en protégeant l'environnement.

À propos de REDERC-ONG et d'OeBenin
Le Réseau de développement des réserves naturelles Communautaires (REDERC) et l'ONG OeBenin coopèrent dans le nord du Bénin avec des écoles et des groupements féminins dans la Réserve de la Biosphère de Pendjari pour diffuser la culture et la transformation de produits issus de l'agriculture biologique (légumes, soja) et la plantation d'arbres fruitiers locaux comme les manguiers, les tamarins, les baobabs et les karités. En plus d'une amélioration de la biodiversité, ce revenu supplémentaire des femmes contribue à améliorer la scolarisation des enfants.
Pour plus de renseignements : www.facebook.com/OeBenin // www.pendjari.net

Cotton made in Africa (CmiA) est une initiative de la Fondation Aid by Trade (AbTF), qui soutient les efforts autonomes par le commerce dans le but d’améliorer les conditions de vie des petits cultivateurs de coton et de leurs familles en Afrique sub-saharienne. En 2015, plus de 670.000 petits producteurs de coton et - si l’on considère également leurs familles - plus de 5,6 millions de personnes au Cameroun, en Éthiopie, au Ghana, en Côte d'Ivoire, au Mozambique et au Malawi ainsi qu’en Zambie, au Zimbabwe, en Tanzanie et en Ouganda participent au programme. Dans le cadre des programmes de formation, les petits producteurs apprennent à appliquer des méthodes de culture modernes, durables et écologiques, qui les aident à améliorer la qualité de leur coton, à augmenter les rendements des récoltes et donc leurs revenus. Une petite étiquette rouge sur le produit indique au consommateur que grâce à son achat il a fait quelque chose de particulièrement bon pour les gens dans les pays de production et pour l'environnement.

S'informer en bref sur Cotton made in Africa et obtenir les informations de fond en cliquant ici.

Laura Chaplin: Ambassadrice de CmiALaura Chaplin, petite-fille de Charlie Chaplin, l'acteur mondialement connu, s'engage dès maintenant comme ambassadrice de l'initiative Cotton made in Africa (CmiA). Avec le coton éthique, cette initiative pourvoit à l'amélioration des conditions de vie de centaines de milliers de familles paysannes africaines tout en assurant à l'industrie de la mode une matière première durable. Dans le cadre de cette coopération récemment nouée, Laura Chaplin va concevoir une collection pour Cotton made in Africa. On pourra voir les premiers modèles de la future collection Smile by Laura Chaplin pendant la Fashion Week de Berlin à l'occasion de l'Ethical Fashion Show.
Petite-fille de Charlie Chaplin, Laura Chaplin connait une enfance choyée dans un milieu d'artistes et de célébrités dans la propriété du célébrissime acteur. Au lieu de considérer de telles conditions de vie comme toutes naturelles, elle lutte pour qu'on accorde plus d'attention aux intérêts de gens qui ont grandi dans un monde moins privilégié.
Comme ambassadrice de Cotton made in Africa, elle s'engage en faveur des petits producteurs africains et de leurs familles. Cotton made in Africa et Laura Chaplin ont un même objectif : créer des perspectives d'avenir favorables à long terme pour la population dans le monde entier. De là est venue l'idée d'une collection commune destinée à sensibiliser encore davantage à cet objectif. "La coopération avec Cotton made in Africa est pour moi une affaire de cur et j'ai beaucoup de plaisir à travailler à cette collection", déclare Laura Chaplin. Avec sa collection, la styliste aimerait attirer l'attention sur les gens qui se trouvent derrière l'initiative Cotton made in Africa, à savoir les petits producteurs africains et leurs familles. On cherche ainsi à leur donner un visage dans l'univers de la mode et à faire don de plus de joie de vivre aux familles de ces petits producteurs et aux consommateurs. En tant qu'ambassadrice de Cotton made in Africa, elle lutte de concert avec l'initiative pour que la population africaine ait une perspective dans son propre continent et ne soit pas contrainte de le quitter pour réaliser ses rêves et d'entreprendre le périlleux voyage vers l'Europe.
La collection Smile by Laura Chaplin sera produite par le service de commande et de livraison Fashion for Teams. Il respecte des critères durables, depuis la culture de la matière première jusqu'au produit fini. Appliquant un modèle d'affaires à caractère social, Fashion for Teams est une entreprise à but non lucratif. Les revenus tirés de la collection bénéficieront aux petits producteurs de l'initiative Cotton made in Africa, à leurs familles et à la protection de la nature. Fashion for Teams présentera du 28 au 30/06/2016 dans le cadre de la Fashion Week les premiers modèles de la collection Smile by Laura Chaplin sur son propre stand à l'Ethical Fashion Show, Postbahnhof à Berlin.


À propos de Fashion for Teams

Fashion for Teams est un service de commande et de livraison de textiles éthiques à but non lucratif. Fashion for Teams a éte initié par la société de promotion ATAKORA fondée en 2005. On peut y commander des produits individuels dotés de style et d'esprit d'équipe. Les recettes de Fashion for Teams bénéficient à la fondation Aid by Trade et à son initiative Cotton made in Africa pour la protection de l'environnement et l'amélioration des conditions de vie des cultivateurs de coton. Pour de plus amples informations, prière de consulter www.fashionforteams.com

Crédit de photo: chrissinger.com

Aid by Trade Foundation und African Cotton und Textiles Industries Federation beschließen strategische PartnerschaftDepuis 2013, l'Aid by Trade Foundation (AbTF) coopère avec la Fédération africaine des industries du coton et textiles (ACTIF) pour promouvoir l'industrie cotonnière et textile durable en Afrique subsaharienne. Pour renforcer leur coopération, AbTF et ACTIF annoncent qu’elles ont conclu un partenariat stratégique pour créer plus de valeur dans l'industrie cotonnière et textile africaine. Ces deux organisations se sont assigné à elles-mêmes l'objectif d'accroître la compétitivité et la durabilité de la production du coton et de renforcer la production de textiles en Afrique ensemble.

« L'Aid by Trade Foundation et son initiative Cotton made in Africa (CmiA) sont l’initiative la plus importante dans le domaine de la production de coton durable en Afrique. Avec le coton CmiA durable et certifié, nous pouvons donner à notre activité les bases solides qui permettront de mettre en place une chaîne de valeur ajoutée intégrée sur le continent africain et adaptée aussi bien au marché textile intérieur qu'international », déclare Jaswinder Bedi, Président d'ACTIF.
Avec cette coopération, les deux partenaires font un pas de plus dans leur objectif de renforcer le rôle de l'Afrique au sein du secteur cotonnier et textile mondiale. Comme de plus en plus de détaillants et de fournisseurs poursuivent le marché textile en Afrique subsaharienne ou sont déjà en train de délocaliser des parties de leur production sur le continent africain (H&M, PVH, Tchibo ou Bestseller p.ex.), AbTF et ACTIF coopèrent pour satisfaire la demande croissante de produits en coton et textiles durables « made in Africa ». « Nous sommes heureux de coopérer avec l'ACTIF, qui correspond bien à l'optimisme dans le secteur du textile africain. Notre partenaire est un expert et promoteur de chaînes logistiques textiles intégrées régionalement et verticalement sur le continent africain. Ensemble, nous offrons aux détaillants et aux marques qui recherchent des textiles durables et traçables en provenance d'Afrique, une solution simple - à partir de la matière première au produit fini », conclut Tina Stridde, Directrice Générale de l'Aid by Trade Foundation.

ACTIF
ACTIF a pour vocation de promouvoir le commerce de l'industrie cotonnière, textile, et du prêt-à-porter en Afrique et d'accroître l'accès au marché. Cette mission est portée par sa vision, qui est celle d'une industrie cotonnière, textile, et du prêt-à-porter intégrée, compétitive sur le marché mondial.

1888 Mills und CmiA schließen Partnerschaft auf der Heimtextil Messe 2016À l'occasion du salon Heimtextil de Francfort, 1888 Mills et Cotton made in Africa (CmiA) font connaître leur nouveau partenariat. Par cette nouvelle coopération, la société 1888 Mills, un producteur de pointe de textiles domestiques ainsi que de produits textiles pour l'hôtellerie et les services de santé aux États-Unis, va dès maintenant se mettre au service de la protection de l'environnement et apporter son soutien aux petits cultivateurs de coton africains.

« Cotton made in Africa nous ouvre grand les portes en nous permettant d'associer affaires et initiatives en matière de durabilité. Nos clients apprécient la haute qualité artisanale et le design de nos produits. Avec CmiA, nous pourrons en faire encore plus pour eux. Un produit de luxe en coton de haute qualité et produit de manière écologique et durable dans le contexte social. Ce partenariat s'accorde parfaitement avec la stratégie de durabilité de 1888 Mills. Pour nous, et pour d'autres fabricants mondiaux de notre branche, qui ont été réunis à Francfort, il est essentiel de continuer à encourager les méthodes durables dans la production textile », déclare Jonathan Simon, président du directoire de 1888 Mills.

Les petits cultivateurs qui ont rejoint l'initiative Cotton made in Africa profitent des bonnes conditions de travail, des stages de formation agricole ainsi que des Farmer Business Schools. Ils sont ainsi en mesure d'améliorer par eux-mêmes la subsistance et la qualité de vie de leurs familles. Actuellement, CmiA occupe environ 700 000 petits cultivateurs dans 10 pays d'Afrique et travaille avec 30 marques et détaillants internationaux.

À propos de 1888 Mills

1888 Mills®, LLC est un fabricant de textiles domestiques ainsi que de textiles pour le commerce spécialisé, dans la branche de l'hôtellerie et de la santé, opérant dans le monde entier. En tant que pionnier dans la fabrication mondiale de serviettes, 1888 Mills exploite des installations au Pakistan, au Bangladesh et aux États-Unis. Aujourd'hui, 1888 Mills est le leader sur le marché privé et industriel de textiles domestiques, ainsi que des tissus d'habillement. La propre marque « Weaving a better world™ » a été lancée pour présenter sur le marché global des innovations susceptibles d'encourager la protection de l'environnement et de contribuer à la lutte contre la pauvreté. Voilà ce qu'est notre engagement vis-à-vis de nos actionnaires et des régions économiques dans lesquelles nous opérons.

CONTACT

Aid by Trade Foundation

Cotton made in Africa
Gurlittstraße 14
20099 Hambourg
Allemagne

info@abt-foundation.org

Tél.: +49 (0)40 - 2576 - 755 - 0

Fax: +49 (0)40 - 2576 - 755 - 11

CmiA Représentant Asie | Bangladesh

Mahbub Khan

H#11, R#113/A, Gulshan-2
1212 Dhaka
Bangladesh
Mobil: +88 (0)171 - 312 - 2417
Mail: mahbub.khan@abt-foundation.net

Coordonnateur Afrique de l’Ouest et Centrale pour l’assurance qualité CmiA

Younoussa Imorou Ali
younoussa.imorouali@abt-foundation.net
TEL: MOB +229 97 29 34 96 / 94 15 67 67
Skype : yimorouali

Newsletter